Ephrem LONGÉPÉ

Après un apprentissage effectué en province, Ephrem Longépé  est reçu Compagnon du Devoir en 1950, et devient « Nantais l’ami du trait ». Cinq ans plus tard, il remporte le concours de Meilleur Ouvrier de France. Il monte sa propre entreprise (charpente, escaliers, pans de bois, restauration, entreprise toujours bien vivante à Châtillon en région parisienne) et remplit en parallèle des fonctions éminentes au sein d’organismes syndicaux et professionnels. Parmi le millier de charpentes et escaliers qu’il a réalisés pour ses clients publics ou privés, les plus prestigieux sont peut-être ceux du Ministère des Affaires Culturelles ou des Aéroports de Paris

Les livres de l'auteur

Voici le seul résultat

Share