033 couv
033 96-97 ph033 86-87 ph033 couv phchefs d'oeuvre couv ph

Chefs d’Oeuvre des Marqueteurs

48,00

Tome 3 – Marqueteurs d’Exception

UGS : 033
Catégorie :
Auteur:

Description du produit

Pierre Ramond, professeur à l’école Boulle et auteur du livre de référence « La marqueterie », nous montre ici les techniques et les réalisations de quatre marqueteurs parmi les plus grands de tous les temps : Jean-François Oeben, Jean-Henri Reisener, Abraham et David Roentgen. Le propos de l’auteur est illustré par de nombreux relevés et des photographies souvent très détaillées. La décoloration des bois de marqueterie est étudiée dans un article de Brian Considine, conservateur-restaurateur au Musée Paul Getty (États-Unis), et lors de l’analyse de plusieurs oeuvres.

Jean-François Oeben (1721 – 1763) était d’origine germanique, et émigra en France où il travailla avec Boulle et produisit de nombreux meubles pour la Cour. Il excella dans la production de meubles à mécanismes ornés de magnifiques marqueteries. Pierre Ramond présente et analyse une dizaine de ses ouvrages, dont le célèbre bureau du roi Louis XV aujourd’hui à Versailles, considéré comme un des plus beaux meubles du monde. Plusieurs copies, dont la dernière date de 1992 (atelier Daïdé), sont aussi présentées.

Jean-Henri Reisener (1734 – 1806) est lui aussi d’origine germanique. Il vint assez jeune en France se former au Faubourg Saint-Antoine, où il travailla pour Oeben. À la mort de celui-ci, il prit la direction de l’atelier, épousa sa veuve et termina le Bureau du roi qu’Oeben avait conçu et commencé. Il est l’auteur de plusieurs meubles célèbres, comme la commode du Concordat. Pierre Ramond en présente et analyse une vingtaine. Un dessus de table a été étudié et photographié lors de sa restauration, ce qui permit de décrire précisément les différentes techniques utilisées par Reisener.

Abraham Roentgen ( 1711 – 1792) et son fils David Roentgen (1743 – 1807) étaient des virtuoses de la marqueterie, qui travaillèrent à Neuwied en Rhénanie. David élargit l’entreprise en lui donnant une dimension européenne que la Révolution vint ruiner. Il excellait dans les tableaux de genre qui décoraient ses meubles, exécutés avec la plus grande précision. Il est aussi l’auteur d’étonnants tableaux de marqueterie avec de nombreux personnages, dont la surface dépasse les 10 m2. Pierre Ramond présente et analyse une vingtaine d’œuvres.

Ce dernier tome des « Chefs d’œuvre des marqueteurs » se présente comme un approfondissement du livre « La marqueterie », du même auteur. L’exploration des techniques à travers les chefs d’œuvre, commencée dans le tome 1, « Des origines à Louis XVI », continué dans le second, « De la Régence à nos jours », se termine ici.

Grand Prix du livre des meilleurs ouvriers de France

Sommaire
Jean-François Oeben – Sa vie – Ses meubles remarquables – Le Bureau du roi et cinq de ses copies.
Jean-Henri Reisener – Sa vie. Dix-huit de ses meubles remarquables – Étude d’un dessus de table de salon à l’occasion de sa restauration.
Les Roentgen – Leur vie – Seize de leurs meubles remarquables – Grands tableaux de marqueterie.

Informations complémentaires

Poids

1342 g

Dimensions

35 x 25 cm

Date de sortie

1999

ISBN

978-2-85101-053-7

Nombre de pages

138

Nombre de photos couleurs

140

Nombre de photos noir et blanc

20

Nombre de schéma

100

Public

amateurs restaurateurs et antiquaires collectionneurs artisans marqueteurs

Type de reliure

Relié

Sous-titre

Tome 3 – Marqueteurs d’Exception